Fichu faignant

Aurait pas été plus mal, d'ailleurs, que le frangin se décide à rentrer. Pas vraiment qu'il puisse être utile, mais comme d'habitude, il était parti avec Tedd. D'avis général, le copain du petit Richard était un rêvasseur. Un grand dadais à qui il aurait fallu qu'on colle trois paires de baffes matin midi et soir pour lui conserver les pieds collés au sol. Quasiment un incapable, quoi... Seulement, ce sapré bêta était peut-être bien le meilleur dresseur du pays, et on aurait bien eu besoin de lui malgré son peu d'entrain à faire du zèle. Ce gars-là n'était pas foutu de serrer un lasso au cou d'un veau sans le blesser, mais c'était un as du pétoire et en prime, y savait déjouer les tours des mustangs les plus vicieux. Ce faignant préférait faire la sieste ou lire des livres que travailler, mais il était quand même rudement capable et fichtrement patient. A coup sûr, il était plus utile à éloigner les rôdeurs et soigner les canassons qu'à marquer les bêtes, mais ce jour-là, sa présence n'aurait pas été de trop.

Permalien

Howahkan : 36 photos

DiaporamaDiaporama