Genre ? Science-Fiction... Catégorie "Space Opera". Non, c'est pas de la musique.
Notez que ce serait sûrement marrant, un opéra-rock en univers space-opera...


>>>>>> Ingrédients ? Une salade cosmique...

Une histoire d'amour au milieu d'une guerre galactique, des créatures mystérieuses, une révolte, heu non, deux révoltes (tant qu'on y est), des cités spatiales, un système politique autoritaire, une planète super-polluée, une... ah tiens, encore une révolte, ça en fait trois, des machines, un peu de haine partagée entre ceux-ci et ceux-là, et de mépris réciproque entre ceux par là et ceux par ci, des plasmosabres, à ne surtout pas confondre avec les sabrolasers parce que leur utilisateurs n'aiment pas qu'on se plante, des grands costauds démolisseurs de robots, des pirates prêts à tout pour qu'on parle d'eux dans les tavernes, des tartes bleues qui font le régal de toute la galaxie...

Et au final, un gigapavé.

peut-être à découper en deux tomes (encore que je n'y tiens pas trop).

 

Petits blablas futiles...

Le Space Opera est-il une mythologie moderne ? Si oui, alors ceci est de la mythologie.

Si c'est seulement de la Science-Fiction, je me demande bien ce qu'il y a de scientifique là-dedans...  Car même si j'ai farfouillé dans des magazines pour me documenter un peu sur les trous noirs... Bon, ben bref. D'ailleurs, sur la fin du roman, un de mes personnages éprouve des difficultés à retrouver son sens scientifique dans ce qui se déroule devant lui. Mais il est entouré de gens que rien n'étonne, et que les nouveautés surprenantent stimulent. Il est minoritaire, le pauvre. Y'a des moments où il ne sert à rien d'être raisonnable et raisonneur. Et en prime, le malheureux a des antécédants familiaux de type chamanique.

Avez tout ça, faudra pas que je m'étonne s'il m'envoie la note de son psy...
Surtout qu'il fait partie de ceux qui arrivent entiers au mot FIN.

J'avoue avoir plutôt tendance à considérer le genre Space Opera comme une version SF de la Fantasy.
Après quoi, il faudrait réussir à définir correctement la Fantasy. Ca peut prendre du temps.

 

Magicienne-Cosmique

Y'a encore du boulot...

Le 1° jet n'est, à vrai dire, pas beaucoup plus gros que Howahkan, mais le polissage entamé me laisse entrevoir un gonflement conséquent.

Moi qui n'avais pas envie de pondre une trilogie...

 

Etat actuel du projet

1° jet terminé en octobre 2015. Début de la phase de polissage pour amener le texte en "2° jet", plus travaillé. Trouvé une première bétalectrice fin décembre.

Polissage, bétalecture & correction en cours.

 

Tous les posts portant sur les
"Errances Galactiques" en cliquant ICI
.

Fiche technique du roman "Howahkan": LA.

 

Une chaussure... Heu... chose sûre : une prochaine fois, je me donnerai des limites plus resserrées.

 

Image antérieure au roman, non réalisée pour l'illustrer et de rapport assez incertain avec le roman
(moi j'en vois un, mais sans avoir lu le roman, c'est sûrement très dur, et je ne garantis même pas que ce le soit après).