1962. James Bond contre Dr No. Film britannique. Premier d'une longue série (pour lequel on n'a pas pris le premier de la série des romans mais celui qui collait le mieux à l'actualité).

L'époque est aussi celle des westerns. Trois ans plus tard, le public découvre à James Bond un grand-oncle, ou quelque chose comme ça, en la personne de James West.

Myst-Ouest-BD-generique NB-part1--200♦ 1965. The Wild wild West. ♦

Série TV. ♦

♦ Titre français : Les mytères de l'Ouest. ♦

Si les années 60 marquent un redoux dans le grand froid de la Gerre Froide, elles sont aussi un gros réchauffement au niveau de la société et de sa morale, et cela se ressent dans le cinéma. Une fois n'est pas coutume. Les USA sont ici un peu en retard sur d'autres pays: le code Hays est encore en vigueur, en 1965. Mais ceci, justement, n'est pas du cinéma !

Myst-Ouest-BD-generique NB--200Petit point de détail... > j'ai découvert en écrivant cet article qu'il en existe deux versions du générique. Une première où James, après que la femme ait tenté de le poignarder, la frappe et l'autre où elle est tellement subjuguée par son baiser qu'elle renonce d'elle-même à le frapper. Auto-censure par renonciation à l'aspect violent ou au contraire libération des moeurs ?

 Mysteres-Ouest-placard-armes

On peut sans trop de doute classer cette série parmi les premiers symptômes de ce qu'on nomme maintenant "rétrofuturisme" ou "steampunk".

Quand elle est sortie, le mot n'existait pas et le concept n'aurait peut-être évoqué rien à personne (ou si peu). Il s'agit d'une sorte de science-fiction qui revient en arrière pour la traiter en fonction des moyens techniques d'une époque passée, et emploie une esthétique décalée de la nôtre, sans pour autant correspondre à celle de l'époque envisagée. Bien qu'encore très discrets, ces éléments sont présents dans les "mystères de l'Ouest", en particulier le premier. Le personnage le plus représentatif de cet aspect de la série n'est pas James West mais sont compagnon Artemus Gordon, inventeur de génie (ci-dessous, dans sa toute première apparition au début du premier épisode).

Notons que, de nos jours, le western fait partie des univers employés par le retrofuturisme.

Mysteres-Ouest-Artemus

 Tout comme James Bond, la série présente de belles scènes d'action, de beaux méchants diaboliquement vôtres, des femmes qui peuvent être douces et tendres ou au contraire plus mauvaises que des teignes. Les déplacements se font dans un train privé superbement équipé ou à cheval, les costumes de James sont de toute élégance, ceux d'Artemus un peu moins distingués mais très soignés aussi, en particulier quand il se déguise.

 

Comme indiqué ci-dessus, ceci est destiné à la télévision. Le code Hays ne s'y applique donc pas. On peut donc s'y livrer sans aucun remord à toutes les bastons réaliste et scènes de romance qu'on voudra (cela reste bien plus doux que beaucoup de choses tournées de nos jours). Rien à voir avec les films sortis au cinéma la même année ! Et du même coup, rude concurrance pour eux.

Les Mystères de L'Ouest (1 er Episode de la... par ManuLePhenom

A la fois Western et Thriller à gadgets, cette série a longtemps été plutôt dure à classifier.

En tous cas, elle pouvait difficilement passer inaperçue.

Mysteres-Ouest-scene-femme-sombre

Précision : la série ne forme aucun lien entre James West et James Bond. Le titre de cet article se rapporte uniquement à la comparaison établie par moi entre les deux.

 

Page wiki de la série
LA.

 

Tous les "grignotages" western
par LA.

 Les posts sur mon western
ICI.