Au nombre des clichés western, on trouve les histoires de pendaison. Dans les formes ou bien plus... brutales.  

1959. The Hanging Tree. Film américain de Delmer Daves. ♦ 

La colline aux potences. ♦ 

Ne pas se fier au titre français. Il n'y a pas de potence dans ce film. On se contente d'un arbre. La potence des pauvres, et celle des gens pressés. Quand on a les deux en même temps, pourquoi chercher midi à quatorze heures?

Dans cette histoire, il y a deux étrangers à la communauté. 

- le docteur, venu s'installer là pour offrir ses soins aux chercheurs d'or. Peut-être aussi à cause du démon du jeu qui le poursuit, mais ce n'est pas très clair.

- la femme, qui arrive là en des conditions dramatiques mais ne demande pas mieux que faire fortune en grattant la rivière. Les hommes le font, pourquoi pas elle ? 

Et l'élément mauvais, le méchant de l'histoire, se trouve déjà là avant eux.

1959-La-colline-aux-potences

Il faut dire que l'histoire se passe dans une communauté de chercheurs d'or. Un lieu vivant et soudé, mais où la moindre pépite trouvée peut amener des bagarres violentes. La  chanson du film le dit bien, d'ailleurs... Tout ceci n'est qu'une banale histoire d'or et de convoitises.

Le docteur ne se montre pourtant pas très avide de fortune. Gagner une concession, qu'elle soit riche ou pauvre, ne l'intéresse pas vraiment. Il en fait cadeau à celle qui s'en servira. Pas de chance. Il y avait de l'or à cet endroit. Non, non... Ce n'est pas parce qu'il aurait dû garder la place pour lui. C'est parce que cet or ne portera chance à personne.

1959-the-hanging-thee

A son arrivée, le docteur a tout de suite  croisé le danger qui va lui tomber dessus : l'obsession de l'or. Celui qu'on trouve, vole ou garde à tout prix.

Soupçonné à son arrivée d'être intéressé par l'or parce qu'il a un passé de joueur, il se dévoue à sa tâche, tout simplement. Puis, ayant gagné un titre de propritété, en fait cadeau à une femme qu'il a soignée. Elle aussi est nouvelle dans l'agglomération, et elle y est arrivée dans des conditions dramatique. Pour aggraver encore son malheur, elle est belle (oui, oui, ça peut devenir un problème, surtout dans un patelin avec plus d'hommes que de femmes.

Unis tant que l'or est absent ou rare, les villageois deviennent fous quand le filon est trouvé. L'associé que la femme a pris pour exploiter le filon, avant tous les autres. Et là, non, elle n'est pas aussi capable qu'un homme de chercher de l'or, parce qu'elle n'a pas les moyens de le défendre, ni de se défendre elle-même. D'où ré-inervention du docteur, face à la folie collective, mais il se trouve également submergé.

Là où, dans une ville un peu raisonnable, le danger viendrait d'un ou plusieurs individus armés, mais en tous cas bien identifiables, ici c'est le groupe tout entier qui veut tuer.

C'est bien connu. L'or est diabolique. Sa fièvre détruit l'âme humaine.

L'intrigue est bâtie autour de trois personnages importants, et liés par un bout de papier à la possession de ce trésor maudit... Y-a-t-il un jeu de mots sur "hangin" = "pendu", ou "en suspens" et "tree" / arbre proche de "three" / nombre trois ?

Carte  :

Le Montana ? Au Nord de l'espace Louisiana Purchase, dans les Rocheuses, au contact du Canada.

Carte-USA

 Page Wikipédia du film.

 Je n'ai pas trouvé de video à poster ici mais il y a une bande-annonce ICI.

 Passsé le 30 mars 2014 sur Arte.

Tous les "grignotages" à thématique Western en cliquand ICI.

Les articles concernant mon roman western, LA.