Le projet "Sinistre DiscoBall" étant difficile à décrire, la fiche à ce sujet, sortie l'automne dernier, est assez floue malgré sa longueur.

Ce "machin" est axé sur les émotions des personnages. L'intrigue en elle-même n'est pas très compliquée, mais comme le but est de la faire disparaître sous les protagonistes, si elle l'était on n'arriverat pas à la suivre.

Les personnages ne sont pas tous sympathiques, mais le but est de faire en sorte qu'on les "perçoive" bien, et même qu'on s'attache à eux, les "fragments" étant alternativement traités sous l'angle de celui-ci ou celui-là.

2016-Meduses----H-300-s

Aucun point de vue n'est jamais tout à fait objectif,
et peut-être même pas celui du narrateur extérieur.

Ici... On ne leur demandera pas d'être objectifs. Chacun pour soi! La narration se fait à la troisième personne, mais en focalisant sur un personnage à chaque fois. En focalisant le plus près possible.

12 "saisons" de 30 fragments sont prévues (ou 30 chapitres, si on préfère). Chacune a reçu un animal du zodiaque chinois, je j'envisage faire remplacer la numérotation (après tout, les dates suffisent à indiquer la succession !).
Actuellement, le Rat et le Buffle sont au complet, le Tigre le Lièvre, le Dragon et le Cheval le sont presque (mais c'est à ce moment qu'il faut jouer serré, pour que toute l'histoire tienne dans la limite). Le Serpent (entre dragon & cheval) a été... pratiquement vidé, et ses fragments vont être repris en profondeur. La Chèvre est déjà bien avancée, et le Singe légèrement entamé. Le Coq, le Chien et le Sanglier restent encore totalement à rédiger.

Techniquement parlant, il sera possible
de lire un fragment par jour pendant un an...

Le récit focalisant sur les personnages, le contexte (temps et lieux) est un peu laissé de côté. C'est pourquoi l'introduction de chaque saison sera conçue pour le présenter. Il est également prévu un rappel des faits pour chacun des personnages "point de vue" (la saison 1, bien évidemment, n'aura pas besoin de cela), en l'espoir qu'on puisse prendre le "machin" en route.

Le projet étant très complexe, un peu inclassable et par-dessus le marché très long (quoique en fait, pas plus qu'une trilogie de romans, en nombre de mots), j'ai prévu... l'auto-édition. Ce qui m'effraye, disons-le, pas mal. En cette optique, j'ai commencé à me familiariser avec un site d'impression à la demande, mais ce n'est pas la partie la plus dure (et effrayante) du travail éditorial. Le plus gros sera : la promotion du livre, autrement dit la publicité. L'art de faire connaître un bouquin, le faire valoir sous son meilleur ascpect, et circuler l'information.

Je n'irai pas jusqu'à dire que "je me connais" (qui se connaît vraiment ?), mais je me connais bien assez pour savoir que je ne suis pas à mon aise dans ce type d'activité, et même : y suis très maladroite.

Pour trouver tous les articles du blog
évoquant DiscoBall : cliquez ICI
.

Chaque saison, en lieu de numéro, sera nommée d'un animal du zodiaque chinois.

La fin de certaines d'entre elles arrivant ou approchant, mon rythme d'écriture a beaucoup réduit. L'an dernier, je pensais atteindre la fin du 1° jet début 2018. Il vaut mieux tabler sur la moitié de l'année (sinon plus, car ce projet n'est pas prioritaire). Le peaufinage (passage au 2°jet) des deux premières saisons a commencé, mais non la bétalecture et encore moins la phase éditoriale, que je tiens à n'aborder qu'une fois tout le 1° jet terminé (ainsi, je serai sûre de ne pas tomber en panne d'inspiration en cours de route).

Cependant, s'il vous intéresse, même rien qu'un peu, n'hésitez pas à commenter cet article et tenir le blog à l'oeil pour savoir la suite !

 

Ecriture entamée en 2015... En tant que "projet à la con".
"Histoire de voir", en somme.
Déjà deux ans (presque et demi), mais ça avance... ça avance.

Sinistre-DiscoBall

 

Les extraits
de DiscoBall

sont désignés
par cette vignette.