samedi 25 janvier 2020

Un peu d'organisation...

Une sélénite, c'est facilement dans la Lune ! Normal, donc, que j'aie encore oublié de produire quelques articles pour en avoir à publier sur le blog...  Je manque beaucoup de temps, de façon assez permanente. Je dois avoir un petit souci avec le verbe "s'organiser", et devrais me le donner à conjuguer à tous les temps et toutes les personnes. Ce n'est pas toujours pour les mêmes raisons, mais de façon générale : j'ai la maladie de me coller trop de choses sur l'emploi du temps et ne pas pouvoir tout faire.  Ayant déjà... [Lire la suite]

samedi 18 janvier 2020

Western onn ze planche

Entamée courant 2018, l'autoédition de mon roman western s'est heurtée à un problème qui m'a obligée à la mettre en attente quelques temps : une giga dose de stress pendant les corrections.   Pourtant, le roman avait déjà été corrigé plusieurs fois, pour le porter au stade de manuscrit présentable à des éditeurs ! Hé oui, mais cela ne suffit pas. En relisant le texte pour commencer cette correction, et songeant au retour argumenté que m'avait fait une éditrice... j'ai décidé à propos d'une de ses remarques, que je n'étais... [Lire la suite]
samedi 11 janvier 2020

Extrait = arrivée en gare

Le voyage a été plus long que prévu, et la traversée de deux tempêtes a transformé le wagon en réfrigérateur. Entre deux caisses, le gars au blouson noir se recroqueville puis demande à un de ses compagnons, assis près d'un boîtier, de vérifier si les capteurs sont toujours éteints. Calcule le temps qui reste avant l'arrivée, pense aux escales de son voyage, jette des coups d'œil par le hublot de sécurité auprès duquel il s'est installé. Sous la voie niveau 3 où circule le train, des plus petites apparaissent. Émotion. Quand il est... [Lire la suite]
samedi 4 janvier 2020

[2020] Liste de mes projets en cours

Coutume de janvier sur ce blog : le bilan de ce que la sélénite a sur la planche ! Sans surprise, on y retrouve les mêmes titres que l'an dernier. Les travaux n'avancent pas à vitesse d'autoroute, mais avancent tout de même. L'envie d'avancer un bon coup sur au moins un plan et même si possible plusieurs est pourtant là, et même bien là, mais l'être humain a des limites dans ses capacités. Le nombre de mots pondus en 2019 a été très nettement inférieur à ceux de 2014, 2015, 2016 et 2017, et pas très différent de celui de 2018.... [Lire la suite]