La fulgurante rousse venait de poser sur son épaule une tête épuisée. Il glissa la main derrière son dos pour la serrer quelques instants, mais leur présence dans la galerie gênait le passage d'un droïde. Un cylindre blanchâtre couvert de petites portes. Un roboserveur du réfectoire. C'était mauvais signe. En temps normal, personne ne restait jamais sur la passerelle suffisamment longtemps pour qu'il soit utile de lui envoyer son repas sur place.  
2011-baston-dames«Tu as du nouveau ? 
– Ils ont failli nous échapper, mais nos radars… 
– Je vois… ils ont été obligés de ralentir et on va les rattraper. 
– Oui. 
– Dans combien de temps ?»  
Le baiser qu'il posa sur ses lèvres empêcha provisoirement la jeune fille de répondre. Elle se laissa couler mollement contre la veste bleue étincelante de paillettes argentées que portait son matelot adoré. Une splendeur typiquement flibustière mais de plus en plus vide de sens. Des pas résonnèrent dans les coursives, dans un sens, puis dans l'autre, sans qu'elle y prête attention. Quand enfin elle lâcha la réponse, ce fut très rapidement, très bas, comme si elle avait peur d'entendre sa propre voix.  
«Quatre ou cinq heures. On devrait réussir à les intercepter avant… 
– Avant qu'ils atteignent la Marâtre ? 
– On devrait, oui.»  
2018-06--Jodo---300Il se crispa un moment, puis son visage se détendit à nouveau. Sa haine envers la Planète-Mère attendrait. Tous les Fils du Cosmos détestaient le gouvernement terrestre et ses prétentions à dominer sans partage l'Humanité entière, toutes galaxies comprises. Il n'était pas le seul, et les autres au moins savaient se battre. Si forte que soit cette haine, si farouches soient-ils, ils avaient tous accepté de la reporter à plus tard.  
«Nos chances dans ce combat ? 
– Le circuit énergétique des boucliers a des déperditions importantes et plusieurs postes de tir n'ont pas pu être remis en état depuis la dernière fois. 
– Donc… on est fichus.»  
Il avait prononcé ces mots avec le plus grand calme. Elle le regarda quelques instants. Il était sûrement le seul à bord à conserver encore l'envie de sourire. Cela se lisait dans ses yeux… pourtant, sa bouche affichait une petite grimace contrariée. Elle ne s'en serait pas préoccupée sans ce soleil éblouissant qu'on voyait briller au fond de ses pupilles.  
« Tu es sérieux ? 
– A ce que tu viens de me dire, je conclus qu'on est fichus ! Tu crois qu'on ne l'est pas ? Ça me ravirait : je ne désespère pas de passer un jour à l'abordage avec toi. 
– Tu crois que c'est le moment de parler de ça ? 
– Hé ! Depuis le temps que je te câline dans les couloirs ! Tu as beau être la fille d'une vaillante capitaine et d'un incomparable héros, tu n'es pas immortelle. »  
2018-Azami--04---300Il s'interrompit un instant, regard inquiet, puis un petit sourire en coin se dessina sur son visage.  
« Et moi, je suis un dragueur entêté qui espère bien aller plus loin.»  
Il riait. De toutes ses dents et d'un beau rire clair et franc, il riait. Paprika laissa machinalement sa main effleurer le pistolaser collé à sa hanche. Si la phase d'approche parvenait à être menée suffisamment bien pour que des magnétorets immobilisent la caravelle adverse et lui percer le flanc de quelques tirs au canon, ce serait elle qui conduirait le groupe de motards constituant le premier groupe d'abordage. pour l'assaut final. Un rôle aussi périlleux que glorieux. Lui, son poste de combat était à l'infirmerie.   

 

Employé pour le 82° concours d'extraits du forum Jeunes Ecrivains.
(novembre 2019)
Thème "Menace".
Roman "Errances Galatiques".

 Tous les messages concernant
les Errances Galactiques en cliquant ICI.

Extrait-SF-200

 Etat du texte
au moment du découpage de l'extrait : 
énième peaufinage du texte,
avant bétalecture.

Etat à date de ce post :
idem.