Les ancêtres de la Science-Fiction, et ses débuts, ont été composés d'oeuvres prenant pour de bon la Science comme base. Le nom, alors, était tout à fait clair et justifié. De nos jours, c'est devenu plus incertain. En ce qui me concerne, j'avoue ne chercher là qu'une inspiration très vague ! On pourrait aussi parler de "Futurisme". Ce serait peut-être plus juste ?

Genres de l'Imaginaire
orientés vers
le Futur et / ou la Technologie.

 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠

 

samedi 17 novembre 2018

Croquis de quelques uns de mes personnages en science-fiction.

 Okralê Wydo. C'est une petite chamane, qui ne deviendra pas grande. Que fait-elle dans une histoire qui se déroule principalement dans les bases et cités spatiales ?  C'est peut-être à cause des étoiles dans ses yeux et ses histoires que le héros est parti pour l'Espace en espérant bien ne jamais en redescendre...   Elle aurait peut-être mérité plus de place, mais comme elle appartient à une intrigue secondaire,  cela m'aurait éloignée du fil principal. On la rangera donc parmi les nombreuses... [Lire la suite]

samedi 3 novembre 2018

Extrait = une table et le ciel tombe sur la tête

On soulève la table pour la dégager. Elle respire comme si elle s'était noyée. Un des gardes du type au cigare était bloqué aussi. Sa chef lui sonne les cloches. Leur patron a l'air salement atteint. Ally s'en fout. Se rue vers les gardes agglutinés. La première chose qu'elle aperçoit, ce sont des rivières de sang. Puis Terry, que Roch maintient sur le côté. Un garde découpe les vêtements. Deux larges plaies au buste. Des tas d'autres sur les bras. Roch lui parle. Lui dit de tenir bon. Pour sa gosse. Pourquoi il perd son temps à... [Lire la suite]
samedi 1 septembre 2018

Extrait = Au coin de la TV et des flocons de neige

 L'encre noire du ciel s'étoile de flocons. Une main se pose sur l'épaule de Laura. Elle se laisse tirer à l'intérieur sans regarder la garde du corps anonyme qui lui dit qu'elle va prendre froid, referme la porte de la terrasse et conseille d'aller se changer dans sa chambre, parce que la neige a mouillé sa robe. Froid aux doigts. Trop pour jouer du piano. Pas envie de chanter, non plus. Contemple les orchidées peintes derrière les aiguilles de l'horloge ancienne. Neuf heures et quart. Fichues fleurs qui envahissent tout. Iris... [Lire la suite]
samedi 11 août 2018

Extrait = Il(s) avai(ent)t rêvé d'autre(s) monde(s)

Ce jour-là, elle lui avait dit de se mettre en route avec des bras forts et nombreux. Il était parti avec ses trois fils et une douzaine d'autres villageois et ils l'avaient suivie très loin de chez eux, là où le vent hurlait et régnait en maître absolu. Là où les Gardiens de Glace se dressaient comme une armée. L'endroit était connu de tous, mais exploré seulement par les fugitifs désireux d'égarer les soldats. Ici, la plupart des machines tombaient en panne sitôt posées sur le sol. Tout le groupe était terrorisé, mais aucun ne... [Lire la suite]
samedi 14 juillet 2018

Extrait = encore là, malgré tout

Trois ans, déjà. Trois années qui ont paru à Marie durer trois siècles et qui pourtant n'ont pas cicatrisé le moins du monde sa blessure. Dans son cœur, le sang de Niklas coule toujours sur le trottoir. Tué pour les cartes dans son portefeuille, a dit la police. Marie sait qu'il n'y avait pas que cela, mais elle n'a pas osé parler de ces gens un peu bizarre pour qui il effectuait des travaux informatiques dont il ne voulait pas lui donner les détails. Elle a sans doute eu raison, car deux mois après, un homme tout aussi bizarre que... [Lire la suite]
samedi 19 mai 2018

Extrait = demain, il fera jour... ou pas.

 Alex dit bonjour et s'installe. Sur les écrans du monde entier, on voit Léda lui adresser un petit signe de tête avant de lancer les questions. Habile à répondre sans rien dévoiler, il en esquive tout de suite plusieurs. Il ne dira pas ses intentions sur le trafic du kerag, quant à son emprise sur le « Losange » il ne la considère pas si forte. Le Marionnettiste était bien plus tyrannique que lui. Éclats de rire pas du tout simulés dans le bistrot. Murmures joyeux, où on perçoit haine envers le seigneur d'hier et... [Lire la suite]

samedi 21 avril 2018

Extrait = une baronne pas comme les autres

La réputation de Lanokera était en-dessous de la réalité. Très loin de la légendaire dignité de l'aristocratie spatiale, elle allait et venait dans la salle du trône, agitant en tous sens les pendeloques fixées aux manches de sa tunique de cristaux fluorescents. « Il a trop à faire, dit-il ! Il a trop à faire ! Et moi, donc ? » Assurément, sans un baron pour l'aider, la malheureuse avait de quoi être débordée, mais Tahman n'avait pas envie de laisser cette excitée lui faire perdre son temps. « Ma... [Lire la suite]
samedi 24 mars 2018

Extrait = Nan mais c'est quoi c't'histoire ?

D'ordinaire, ce sont les malheurs, qui ne viennent pas seuls. Ce mois-ci, ce pourrait être les bonnes choses. Roch tire un siège près de la cuve de soins léthargiques. – Demain matin, vieux, tu seras grand-père. On a retiré le couvercle et vidé la gélatine, mais Terry porte encore le masque respiratoire et les perfusions. On devine encore des traces de substance verdâtre un peu partout. – Ça ne te fait pas plaisir de m'avoir dans ta famille, mais voilà. Cette fois, t'y peux plus rien. C'est assez rare qu'un malade endormi depuis... [Lire la suite]
samedi 27 janvier 2018

Extrait = mais qu'est-ce que je fous dans cette galère ?

 La frangine s'impatiente. Lui aussi, mais pas pour la même raison. Déjà qu'il va s'emmerder... Autant que le supplice commence. Il se lève. Envie d'aller faire un tour. Envie d'aller se renseigner. Marre des fourmis dans les jambes. Pis il passera un coup de fil à Corine. Y risque jamais que son trentième râteau de l'année. Courage ! Y'en aura bien une qui ne fera pas la dégoûtée devant son imper qui sent le chien et son pull qui pue la clope. Où se renseigne-t-on dans un théâtre ? Il n'y a pas grand-monde dans les... [Lire la suite]
samedi 30 décembre 2017

Extrait = L'amour au coeur de la guerre

Eclats de rire à la porte de la cafétéria et dans le couloir. Panique totale chez la chef d'opération. Jubilation absolue pour l'amoureux démonstratif. « C'est pas le moment de dire des bêtises ! Lâche moi et va prendre un flingue ! » Il n'obéit d'abord qu'en la muselant d'un baiser de plus, mais elle se dégagea vivement. Il n'essaya pas de la retenir et bondit en arrière en riant, pour éviter le coup de genou qu'elle avait fait mine de lui placer au bon endroit. Il n'en revint pas moins se pencher sur elle... [Lire la suite]