samedi 23 avril 2016

֎ [XX°s] Petit détail de l'histoire du cinéma... Le Code Hays

Si Hollywood s'est imposé comme symbole de l'univers du Cinéma, on perd parfois de vue que la période où cela s'est fait était un peu particulière. Le Code Hays, sorte de loi interne à cet univers, sans rapport direct avec la législation officielle, a  pesé sur ce monde et sa production pendant plus de trente ans.  Héros tiens-toi bien, l'oeil de la Morale te regarde !  1903-16 > débuts du cinéma. Pression des "ligue de vertu".  Censure locale, au niveau de la ville ou de l'état.  1909. création du... [Lire la suite]

samedi 16 avril 2016

Conte / Keu, fils de Keu

Keu vivait il y a, dit-on, très longtemps. De tous, il était sans conteste le meilleur qu'on aie jamais vu de mémoire d'homme. Son oeil était vif, sa course rapide, son souffle infatigable, son courage sans faille, sa fidélité parfaite. Au combat ou à la chasse, Keu accompagnait le roi, obéissant aux ordres qu'il n'avait pas même besoin de lui donner car un regard de lui suffisait pour qu'il les comprenne. Nul doute que si Keu avait été un homme, il aurait porté casque de bronze martelé et épée trempée et retrempée par un bon... [Lire la suite]
samedi 9 avril 2016

"Howahkan" : fiche technique

♦ Résumé en 10 mots = Chevaux volés, apaches en colère et vengeance de dix ans.   ♦ Titre = Howahkan.  ♦ Type = Roman. ♦ Genre = Réaliste / Fiction historique / Western. Particularité vis  à vis du genre : made in France. ♦ Localisation = 1867, Nouveau Mexique. ♦ Public visé = Adultes, jeunes adultes. ♦ Nombre de mots = 148.530 (version 1 du manuscrit, avec notes de bas de page) 147.880 (version 2 du manuscrit, en ôtant les notes pour voir...) ♦ Nombre de caractères = 842.249 (version 1 du manuscrit) /... [Lire la suite]
samedi 2 avril 2016

Extrait = rien de plus terrible qu'un enfant affamé...

Je m'appelle Estryga et je ne suis pas ce que je parais, ni ne parais ce que suis.  Les humains, quand ils m'aperçoivent, sont toujours pris d'un étrange sentiment mêlé de pitié et de crainte, et moi, je sens dans l'air ce sentiment qui, à leur approche, met mon flair en éveil.  Je ne suis pas ce que je parais. D'ailleurs, qu'est-ce que je parais ? Est-ce ma faute, à moi, si je ne suis encore qu'une petite fille et si je ressemble aux petites filles humaines, avec comme elles de grands yeux tendres et de jolies joues... [Lire la suite]
vendredi 1 avril 2016

[Edito avril 2016] Bonjour à toi...

 Eventuel visiteur de ce blog encore peu divulgué... Je ne te propose pas une chaise. En ce monde numérique où nous nous trouvons, ton séant n'a pas eu l'heur d'entrer. Il est peut-être sur le tapis où tu te tiens en tailleur devant ton ordinateur, ou bien sur une chaise de bureau. A moins que tu ne surfes sur ton téléphone debout dans l'autobus. Où que tu sois, et quelle que soit la curiosité qui t'a mené ici... ...bonne visite ! Extraits divers et variés. Projets en cours de recherche éditoriale. Nouvelles urban... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 12:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 26 mars 2016

☺ [ciné 1985] Et je vis paraître un cheval pâle...

 ... dont le cavalier s'appelait Mort. Apocalypse. St Jean. Ainsi débute ♦ Pale Rider. ♦ Réalisé par Clint Eastwood et sorti en 1985. ♦ Titre français: Le cavalier solitaire. ♦   A première vue, il ne s'agit que d'une énième interprétation du thème très ancien du justicier surgi de nulle part sur son cheval blanc... Et il y a de cela... Mais celui-là est tout à la fois "cela" et "un peu différent". Jamais on n'a si bien exprimé la nature étrange de ce héros qui jaillit d'au-delà de l'horizon pour venir... [Lire la suite]

samedi 19 mars 2016

Extrait = c'est pas une vie !

Non, il ne se moquait pas d'elle. Il croyait vraiment qu'elle allait lui permettre d'aller à l'astroport. « Tu n'as rien à faire là-bas. - Mais... Tous les autres y vont... Et Mr Norader dit que ça m'intéressera beaucoup. On va rencontrer des vrais pilotes de vaisseau spatial, tu sais ? Peut-être même qu'on nous montrera leur simulateur de vol, celui avec lequel ils s'entraînent pour leurs missions et qu'on nous laissera nous en servir. »  Une gifle claqua, qui brisa net l'élan enthousiaste de Larry et le fit... [Lire la suite]
samedi 12 mars 2016

[projet] Série de Nouvelles "Chroniques des Gardiens de la Nuit"

Type du projet : série de nouvelles.  *     Ingrédients de base ? On peut les réduire à un seul... Mais complexe, hein! Léo, né en 1753, appartenait de son vivant à la confrérie des "Gardiens de la Nuit", et exerçait la profession de chasseur de maucréatures, pour une simple question de tradition familiale. Il y était fort habile, mais sans doute pas assez, car en 1779, il a été tué et transformé par un vampire. Les différentes nouvelles ne parlent pas toutes de Léo... Elles suivent les deux aspects de sa... [Lire la suite]
samedi 5 mars 2016

Extrait = rompre avec lui ou avec tout ?

Une grande main remonte lentement le long du dos de Sarah, frôleuse, sensuelle, baladeuse, indiscrète, désireuse, avide. Elle se courbe vers lui. La barbe noire se pose sur la bouche abricot. Le temps d'un baiser sucré et épicé, une peur tardive la prend aux tripes, la mord à la nuque, la paralyse de partout. Elle la chasse de son mieux. Essaye de le faire, en tous cas.– « Tu as raison. La grosse bête que je suis se tape totalement de savoir pourquoi tu acceptes...– On ne fait pas ça ici, je suppose ?– A l'ét... »Il a sans doute... [Lire la suite]
samedi 27 février 2016

[mythe] Le thème du cavalier blanc

Le cavalier blanc le plus connu est sans doute celui des romans médiévaux, tout de blanc vêtu en signe de pureté et montant un cheval blanc. Il se décline aussi en version partielles: cavalier à monture blanche, ou seulement vêtu de clair. Le thème est ancien. Très ancien... Mais la signification qui s'y rattache n'est pas toujours la même. Il y a pourtant au moins un dénominateur commun: le cavalier blanc vient d'ailleurs, et ne restera pas une fois sa tâche accomplie.  Le "cavalier blanc" relève de l'intervention d'une... [Lire la suite]