samedi 28 juillet 2018

♣ A l'eau l'éclipse....

Orage.. oh, dépespoir !      Devant la céleste colère,      l'éclipse s'est enfuie.                                                                                                                      ... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 06:18 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 27 juillet 2018

♣ Ombres au soleil couchant

La lumière d'or      paraît quand meurt le feu.      Les êtres s'éveillent    
jeudi 26 juillet 2018

♣ Lune et branche d'arbre

Obscure et fleurie      la nuit ouvre ses paupières      entre deux nuages                                                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 09:37 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 25 juillet 2018

♣ Oiseaux sur la digue

Un soleil de feu      se noie devant les rochers      un vent doux souffle    
Posté par SeleneC à 09:38 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 21 juillet 2018

21 juillet = journée mondiale de la malbouffe

J'adore cuisiner... pourtant, force m'est de constater que je le fais assez peu. Pourquoi ? Parce que j'aime encore plus dessiner ou écrire et parce que je déteste faire la vaisselle. Conséquence : comme énormément de gens, je pratique la malbouffe.  Ceci étant, je ne suis pas la plus malbouffeuse qui soit. Dans mes grignotages, on trouve rarement des chips. Du chocolat, par contre ça oui. On n'y trouve pas non plus de coca-cola (et on n'en trouvera jamais, car je déteste ça). Du soda, de temps à autre, mais toujours fait... [Lire la suite]
samedi 14 juillet 2018

Extrait = encore là, malgré tout

Trois ans, déjà. Trois années qui ont paru à Marie durer trois siècles et qui pourtant n'ont pas cicatrisé le moins du monde sa blessure. Dans son cœur, le sang de Niklas coule toujours sur le trottoir. Tué pour les cartes dans son portefeuille, a dit la police. Marie sait qu'il n'y avait pas que cela, mais elle n'a pas osé parler de ces gens un peu bizarre pour qui il effectuait des travaux informatiques dont il ne voulait pas lui donner les détails. Elle a sans doute eu raison, car deux mois après, un homme tout aussi bizarre que... [Lire la suite]

samedi 7 juillet 2018

Coquille de noix, paquebot... ou brasse papillon ?

Depuis quelques années, les créations de petites maisons d'édition se multiplient... et leurs fermetures aussi.  L'un découle de l'autre, pourra-t-on dire.  Ce n'est pas faux, mais cela va dans les deux sens. S'en créerait-il autant si celles qui sont venues avant avait tenu le coup ?  Pour les lecteur, cela veut dire une moins grande palette de choix. Chaque maison a ses préférences, ses critères de choix, sa politique éditoriale. Même quand elles ne publient qu'une paire de livres pas an, c'est déjà ça en plus... [Lire la suite]
samedi 30 juin 2018

Lee van Cleef

 Il a été l'un des visages les plus fascinants du cinéma western. Abonné aux rôles de bandits dans la première partie de sa carrière, il n'est qu'à peine sorti de la catégorie sur son rôle le plus connu, dans "le bon, la brute et le truand" de Sergio Leone. Titre original : "il buono, il brutto, il cativo".     "Il cattivo" : autrement dit "le chat", ou comme il l'a été traduit "le truand", mais avec un sens de sournoiserie, de goût pour la machination, que le terme "truand" n'a pas forcément en... [Lire la suite]
samedi 23 juin 2018

Inspiration & ( dés ) organisation

Quand ce blog a été créé (janvier 2016), mon premier roman était terminé et en recherche d'éditeur, le premier jet d'un autre était fini depuis peu, et un troisième cahotait désespérément (et entamait sa cinquième version).   A quoi il fallait ajouter une série de petits textes pour la plupart en premier jet tout à fait brut, et un machin indéfinissable, pari idiot avec moi-même, dont je pensais qu'il se casserait la figure rapidement (mais qui avait déjà tenu plus longtemps que je ne l'avais supposé au départ). ... [Lire la suite]
samedi 16 juin 2018

Extrait = petit bonhomme dix ans plus tard

Le gosse trouillard avait grandi. Ce fichu père toujours mécontent aurait-il été satisfait de savoir qu'il avait maintenant assez de couilles pour risquer sa vie plusieurs fois par semaine, quand il aurait pu rester tranquillement dans son lit bien au chaud ? Hélas non. Même pas. Se balader la nuit était interdit et du fait, dangereux, mais cela même lui plaisait. Edmond, là-dessus, pourrait lui faire la morale autant qu'il voudrait. Il ne changerait pas d'avis. Ces rues obscures et ces murs longés sans faire de bruit étaient... [Lire la suite]