mercredi 8 août 2018

♣ Stratification humaine

Couteaux de pierre,      ferraille de la guerre,    flacon de folie...

samedi 4 novembre 2017

Extrait = Terreur en famille

Pas bien loin d'une poupée qui s'ennuie sur un coussin, le petit train a déraillé de son circuit. Les petits cyclistes en carton sont tombés et les soldats en plomb aussi. Un coup de pied dans le tapis, c'est un séisme ravageur. Les vitres crépitent sans discontinuer. Il pleut. L'oncle Jo, malgré ses épaules rembourrées de muscles, sanglote comme un enfant. Alexis l'a fait asseoir dans un fauteuil. Grand-Mère s'est sentie mal, et il a fallu la mener s'étendre. Les cousines piaillent. Les voisins se lamentent. La tante Golda est... [Lire la suite]
samedi 17 juin 2017

Extrait = Balade Nocturne...

Le voilà en bas. Le maître fronce les sourcils en lui demandant pourquoi il a mis si longtemps à redescendre. Il répond qu'il avait mal aux mains. Les gars de la classe le mitraillent de rires. Le maître crie pour qu'ils se taisent, puis félicite l'enfant pour son escalade. Ensuite, il le donne en exemple, parce qu'il essaye de vaincre la fragilité de son corps. L'enfant n'a pas envie d'entendre le discours qui suit. Dans sa tête, il récite la dernière carte qu'il a reçue de son père. Il est en Chine en ce moment. Il sera content... [Lire la suite]
samedi 28 janvier 2017

[projet] Roman "Ange MARTIN"

En 10 mots = Ange Martin hait à mort le gars dans son miroir.   Un peu moins bref =  Paris. 1941.Ange, dit Martin (de son nom de famille) a seize ans et est garçon de café. Confié l'année précédente à Léon et Clara par Tatiana, qui l'avait "hérité" de son frère, lequel l'avait recueilli à la mort d'amis à lui, il est ostensiblement fier sinon grande gueule, hargneux sinon rebelle. Très secret, il dissimule des blessures profondes que les temps ne sont pas favorables à apaiser, bien au contraire. Chaque fois qu'il... [Lire la suite]