samedi 15 octobre 2016

Extrait = Pauvre petit chat...

 Qui avait créé Vlad ? Avait-il été créé, ou tenait-il ses pouvoirs de sa mère ? Léo n'en savait rien. Il l'avait recueilli à la fin de la première moitié du XIX° siècle. A la suite d'une première rupture avec Olga, il vivait plus ou moins seul en ce temps-là. C'était une vilaine nuit d'hiver froide et neigeuse, où le hasard l'avait conduit chasser dans un quartier peu engageant. Peut-être seulement banalement ordinaire, dans ce petit bourg aux rues malpropres. Le hasard, ou bien la recherche d'ivrognes sortant d'une... [Lire la suite]

samedi 23 juillet 2016

Extrait = Nooon ! Pas dans le livre !

- « Holà ! Veuillez lâcher cette demoiselle et venir vous battre, si vous l'osez ! Ce sera aux armes de votre choix! - Heuuuooonnnn ???? - Aaaagghh ? Mmmmhhh ??? » Hochant la tête en avalant sa porée, Constance leva un doigt pour donner indication à Bernardine de dire sa pensée. - « Ils ne parlent pas. » Pensée qui, si elle était bien celle de Constance fut cependant très vite démentie. - « Il nous prend pour qui, l'autre, là ? - On est des bandits, pas des chevaliers. - Je ne suis pas chevalier non... [Lire la suite]
samedi 25 juin 2016

Extrait = L'heure de se caler l'estomac ...

Ollie Franktis tira du coffre de son siège un tube nutritionnel. Parfum 12. Poulet au Curry. Il aurait aimé pouvoir manger un vrai plat, mais dans cet espace de travail, les tubes étaient la seule bouffe autorisée. La pâte qui en sortait était riche en nutriments de toutes sortes, mais il ne fallait surtout pas y chercher la moindre texture évoquant le plat associé au numéro du parfum. La sœur d'Ollie travaillait dans une fabrique de composants alimentaires. Elle lui avait plusieurs fois fourni de la viande synthétique à prix usine.... [Lire la suite]
samedi 28 mai 2016

Extrait = Un seul être vous manque...

 Gustav ne répondit pas. Un enfant ? Le sien ? Sûrement, on attendait de lui qu'il éprouve quelque chose, qu'il soit pris d'un sentiment spécial, de joie peut-être... Il n'arrivait qu'à revoir cet instant délicieux où Aimée poussait la porte et entrait dans sa longue chemise toute blanche, avec un petit nœud rose au col, qu'il fallait défaire pour la lui retirer... Et ses longs cheveux blonds qui s'emmêlaient dans les siens, roux, quand ils cabriolaient en essayant de ne pas laisser échapper des soupirs de plaisir... [Lire la suite]
samedi 30 avril 2016

Conte / Et puis un jour...

Et puis, un jour, il y a eu cette grande bousculade, partout. Les bipèdes courraient sur moi, sur le petit chemin et sur les fleurs, tous dans le même sens. Celui qui est en-dessous, juste là, a décidé de rester à cet endroit au lieu de continuer à courir. Je n'ai pas bien compris pourquoi. Peut-être qu'il s'est trouvé bien là, quand il y est tombé. En tous cas, il est resté et les autres ont quitté le jardin. Ensuite, il y a eu un moment de grand vide. Ce moment, tout le monde, dans le jardin, s'en souvient. Même les araignées... [Lire la suite]