samedi 6 juillet 2019

Il faut laisser aux fleurs le temps de pousser

Quand on attend trop, il arrive qu'elles ne poussent pas.   Sur cette idée, je me suis imposé de respecter les délais que je m'étais fixé, l'an dernier, pour l'autoédition de mon roman. J'ai toujours tendance, sans doute parce que j'en ai marre qu'on me regarde comme quelqu'un d'inerte, à me fixer des objectifs trop gros pour moi, et n'ai jamais assez de marge pour amortir les imprévus de parcours ou plus souvent, de santé et vie personnelle.   La correction pré-éditoriale avait reçu pour  première deadline... [Lire la suite]