samedi 22 août 2020

Extrait = Une intention peut en cacher une autre

– Pourquoi tu ne mets pas le pilote automatique ?– Il n'y a pas d'émetteurs pour le guider, dans cette zone. De plus, il y a une manifestation autour de la magnétogare. Il va falloir l'aborder prudemment. Peut-être même s'arrêter. Elle dévisage longuement le profil impassible du tueur. Il recommence. – Et… sans indiscrétion… tu comptes me tuer quand, et comment ?– J'ai carte blanche, Madame. La géomorphologie et la faune du parc se prêtent bien à la disparition d'un cadavre, mais je ne suis pas en état de chercher... [Lire la suite]

samedi 13 juin 2020

Coup de vide et de plein à la fois...

Je m'en veux un peu, de négliger le blog au point de n'y poster plus que des articles "carnet de blog" ou "tiroir du bureau" illustrés par ma mascotte, c'est à dire des blablas. Je ne sais plus où j'en suis, et pire encore, ai du mal à reprendre mes activités habituelles. Le dessin, l'écriture, la lecture, le blogage... tout ça n'arrive par à me concentrer ni à me motiver. Ce qui me déculpabilise, c'est de penser que je ne suis pas la seule, en ce moment, à être un peu paumée dans son existence et ses projets. Le Covid, le... [Lire la suite]
samedi 9 mai 2020

Deux mois en huis clos...

Le 28 mars, j'avais dit qu'il faudrait que je me remette à tenir le blog un peu plus sérieusement qu'il ne l'était depuis déjà un petit moment. Le confinement, logiquement, aurait dû m'en donner le loisir !  Et pourtant, je ne l'ai pas tellement fait...  Le loisir est une chose, l'envie en est une autre, et comme beaucoup de monde, le confinement m'a un peu démoli le moral.  Je ne sais plus très bien où j'en suis, sur pas mal de points de pas mal d'activités. Et dans les temps à venir, il est probable que ce ne sera... [Lire la suite]
samedi 2 mai 2020

Extrait = regard de rat...

Clapotant sous les branches flottées, elle brillait d'un soleil éblouissant quand j'y ai croisé l'odeur du deux-pattes. Je suis curieux. Je l'ai suivie. Un vent léger soufflait au-dessus de la rivière, informant des bêtes se trouvant en aval du coude où j'ai mon terrier. Quelques loups dévorant un vieux wapiti. Des corbeaux attendant la carcasse. Une troupe de castors transportant des branches. Puis j'ai croisé l'odeur d'une demoiselle de mon espèce, pas très loin de l'empreinte laissée par un ours dans la terre du rivage. J'ai... [Lire la suite]
samedi 28 mars 2020

Oups... un trou !

La sélénite néglige son blog ! Heureusement que Jeff Bill est là pour éviter le trou noir absolu. Non mais... trois semaines sans postage, et si je ne m'en mêle pas, ce sera quatre ? Qu'est-ce qu'elle fabrique ? A quoi elle pense ? Il y a quelques chroniques entamées, pour les rubriques "grignotages" et deux d'entre elles étaient supposées "à rédiger et publier très vite", mais pour on ne sait quelle raison, elles attendent encore finalisation. Les raisons ? Il y a eu du manque de temps, et surtout du manque de disponibilité... [Lire la suite]
samedi 18 janvier 2020

Western onn ze planche

Entamée courant 2018, l'autoédition de mon roman western s'est heurtée à un problème qui m'a obligée à la mettre en attente quelques temps : une giga dose de stress pendant les corrections.   Pourtant, le roman avait déjà été corrigé plusieurs fois, pour le porter au stade de manuscrit présentable à des éditeurs ! Hé oui, mais cela ne suffit pas. En relisant le texte pour commencer cette correction, et songeant au retour argumenté que m'avait fait une éditrice... j'ai décidé à propos d'une de ses remarques, que je n'étais... [Lire la suite]
samedi 4 janvier 2020

[2020] Liste de mes projets en cours

Coutume de janvier sur ce blog : le bilan de ce que la sélénite a sur la planche ! Sans surprise, on y retrouve les mêmes titres que l'an dernier. Les travaux n'avancent pas à vitesse d'autoroute, mais avancent tout de même. L'envie d'avancer un bon coup sur au moins un plan et même si possible plusieurs est pourtant là, et même bien là, mais l'être humain a des limites dans ses capacités. Le nombre de mots pondus en 2019 a été très nettement inférieur à ceux de 2014, 2015, 2016 et 2017, et pas très différent de celui de 2018.... [Lire la suite]