samedi 13 octobre 2018

[ciné 2018] La fumée bleue du feu de camp s'élevant dans l'air

 J'avais acheté le livre quelques temps avant d'aller au cinéma. Après avoir vu le film, je ne pense pas que j'aurais eu envie de toucher à la couverture.   ♦ 2018. "Les frères Sisters" ♦ Jacques Audiard  ♦    Commençons par l'essentiel : ce film est à déconseiller formellement aux âmes sensibles.   J'étais pourtant un peu prévenue. Les avis que j'ai lus à son propos variaient du "c'est génial" au "fuyez". Les critiques avant la sortie ont pourtant aimé le film. Juste... [Lire la suite]

samedi 1 avril 2017

Extrait = Apocalypse localisée

Les explosions avaient ébranlé les murailles dont plusieurs s'étaient abattues et les autres effritées. L'air était plus rempli de poussière que jamais et irrespirable. Ça ne durerait peut-être pas. Une grosse goutte de pluie tombant sur sa main avait fait ouvrir les yeux à Larry. Il avait mal... Tellement mal qu'il ne savait plus quel endroit de son corps était le plus douloureux. Devant ses yeux, les pattes métalliques d'un droïde se dressaient au milieu des blocs de béton. Il voyait de travers, étendu sur le sol, les résidus de... [Lire la suite]
samedi 22 octobre 2016

[100 mots] Toujours seul

 Personne à droite, personne à gauche. C'est bon. Toujours être prudent, sur la route. Je fonce. Pas être en retard au bureau. Jamais être en retard, ça fait mauvaise impression. Personne à droite, personne à gauche. Le feu tarde un peu à passer au vert. Je vérifie mon rouge à lèvres. Il est un peu trop rouge, mais c'est pas grave. Personne le regardera. Je fonce. Personne sur le parking. Je suis encore arrivée la première. Personne dans les escaliers. Personne dans les bureaux. Rien non plus à la radio. Forcément...... [Lire la suite]
samedi 30 avril 2016

Conte / Et puis un jour...

Et puis, un jour, il y a eu cette grande bousculade, partout. Les bipèdes courraient sur moi, sur le petit chemin et sur les fleurs, tous dans le même sens. Celui qui est en-dessous, juste là, a décidé de rester à cet endroit au lieu de continuer à courir. Je n'ai pas bien compris pourquoi. Peut-être qu'il s'est trouvé bien là, quand il y est tombé. En tous cas, il est resté et les autres ont quitté le jardin. Ensuite, il y a eu un moment de grand vide. Ce moment, tout le monde, dans le jardin, s'en souvient. Même les araignées... [Lire la suite]