samedi 29 septembre 2018

Extrait = Le désespoir rend enragé

Il lui faudrait sans doute longtemps pour effacer de sa mémoire le souvenir du corps mutilé d'Isidora... Pourquoi lui avaient-il fait ça ? Pourquoi ne pas, simplement, lui trancher la tête ? Pourquoi les bras ? Et les yeux ? La réponse s'imposait. Toute simple. Ils lui avaient retiré les mains par lesquelles elle faisait les gestes incantatoires et les yeux par lesquels elle pouvait avoir le « mauvais oeil ». Tout simplement... Et qu'elle crève ensuite ou ne le fasse pas ne les regardait plus. C'était... [Lire la suite]