samedi 30 avril 2016

Conte / Et puis un jour...

Et puis, un jour, il y a eu cette grande bousculade, partout. Les bipèdes courraient sur moi, sur le petit chemin et sur les fleurs, tous dans le même sens. Celui qui est en-dessous, juste là, a décidé de rester à cet endroit au lieu de continuer à courir. Je n'ai pas bien compris pourquoi. Peut-être qu'il s'est trouvé bien là, quand il y est tombé. En tous cas, il est resté et les autres ont quitté le jardin. Ensuite, il y a eu un moment de grand vide. Ce moment, tout le monde, dans le jardin, s'en souvient. Même les araignées... [Lire la suite]