samedi 25 juin 2016

Extrait = L'heure de se caler l'estomac ...

Ollie Franktis tira du coffre de son siège un tube nutritionnel. Parfum 12. Poulet au Curry. Il aurait aimé pouvoir manger un vrai plat, mais dans cet espace de travail, les tubes étaient la seule bouffe autorisée. La pâte qui en sortait était riche en nutriments de toutes sortes, mais il ne fallait surtout pas y chercher la moindre texture évoquant le plat associé au numéro du parfum. La sœur d'Ollie travaillait dans une fabrique de composants alimentaires. Elle lui avait plusieurs fois fourni de la viande synthétique à prix usine.... [Lire la suite]