samedi 25 août 2018

A quoi sert le féminin ?

Il y a cinq ans, en achetant des légumes au marché, je me suis faite agresser verbalement par un vieux monsieur tranquille. Oui : tranquille.  C'était au moment où il était question d'interdire le terme "mademoiselle". Pourquoi est-ce tombé sur moi ? Peut-être a t-il râlé de la même façon deux étalages plus loin ? Je n'avais rien dit. J'étais juste derrière lui et au moment où il a pris son panier, le marchand m'a dit "à vous, Mademoiselle". Ce à quoi le vieux monsieur a riposté, l'oeil féroce et le ton brutal comme un coup de... [Lire la suite]

samedi 25 novembre 2017

Ceux.lles qui... / fin de l'article

Suite de l'article et de la webographie postés juste avant ceci sur le blog... #sais-pas-faire-bref   Pour ceux ou celles qui prennent le train en marche, il s'agit du vaste débat de l'inclusif.      ***   Un.e libraires averti.e et prudent.e sait qu'il est dangereux pour la colonne vertébrale de déplacer les dictionnaires et encyclopédies volumineux.ses et lourd.es.   ici, on a quatre points d'accord et un point final. Pour le détail des règles de l'inclusif, voir le premier lien dans la... [Lire la suite]
samedi 25 novembre 2017

Ceux.lles qui... / webographie

Ayant pondu un speach tellement long que la fonction "visualiser" peinait à afficher, je coupe en trois morceaux. Ceci est seulement une webographie, mais ça peut quand même servir...   Thème du pavé : l'écriture inclusive      Pour une langue française qui cesse d'invisibiliser les femmes #PointMilieu #écritureinclusiveFondée en 2011 par Raphaël Haddad, Mots-Clés est une agence de communication d'influence. Nous croyons une chose simple : le discours n'est pas simplement un instrument de... [Lire la suite]
samedi 25 novembre 2017

Ceux.lles qui... / début de l'article

En premier lieu, notons qu'il y a "langage inclusif" (comprendre H et F dans la phrase autant que possible) et "orthographe inclusive". L'une ne vaut qu'à l'oral et correspond à une évolution sociale (effectivement représentative de la façon de penser). L'autre pour l'écrit uniquement. Ajoutons qu'il y a une différence entre établir une règle pour changer la pratique et porter une pratique à l'état de règle. Puis que la façon de tourner une phrase peut être un exercice de style (jeu sur les règles et la sonorité), recherche de toucher... [Lire la suite]