Textes, lectures et crobards sélénites

Salut à toi, visiteur

 

Sois le bienvenu  sur ce blog.

Selon le temps dont je dispose, il y tombe des chroniques de livre ou de film. Selon les questionnements que je me suis posé, des cogitations sur la façon de pondre un bouquin et ce qu'il faut en faire ensuite. Tous les mois sans faute, un extrait de texte.

 

2018-06-Jodo--500

Mes univers :

Urban Fantasy - Western  - Années 40  - Anticipation - Space Opera -

 

Posté par SeleneC à 11:59 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


samedi 17 novembre 2018

Croquis de quelques uns de mes personnages en science-fiction.

 Okralê Wydo. C'est une petite chamane, qui ne deviendra pas grande. Que fait-elle dans une histoire qui se déroule principalement dans les bases et cités spatiales ?  C'est peut-être à cause des étoiles dans ses yeux et ses histoires que le héros est parti pour l'Espace en espérant bien ne jamais en redescendre...   Elle aurait peut-être mérité plus de place, mais comme elle appartient à une intrigue secondaire,  cela m'aurait éloignée du fil principal. On la rangera donc parmi les nombreuses... [Lire la suite]
dimanche 11 novembre 2018

Tout les opposait... [texte coécrit]

Début 2015, K.Sangil et moi-même avons rédigé ce petit texte. Il nous a paru de circonstance de le publier ici aujourd'hui.        Intertemporel   Avant d'ouvrir la valise, Nadia se frotta un peu les doigts pour les réchauffer. La veille, une chose blanche et floconneuse s'était mise à tomber du ciel. Cela ne ressemblait pas à une arme secrète et n'avait pas l'air dangereux. Un vieux scientifique blessé, auprès de qui elle se trouvait quand le phénomène avait commencé, lui avait... [Lire la suite]
dimanche 11 novembre 2018

18 février 1915 [hommage à un bisaïeul]

Ce texte a déjà été publié, il y a trois ans (et demi), sur mon autre blog. Je le remets ici aujourd'hui, à l'occasion du 11 novembre.      La sape vient de s'effondrer. C'est fini. Marius ne rentrera pas. Au-dessus de lui, les bombes creusent des cratères, les hommes sont déchiquetés. Lui est seulement enseveli. Le choc l'a-t-il assommé ? A-t-il essayé de se dégager ? L'oxygène s'est vite raréfié dans son sang. Comme un petit cœur mécanique, sa montre a continué à battre, puis elle s'est arrêtée à son tour. Le... [Lire la suite]
samedi 10 novembre 2018

2018 [lecture] 99 variations façon Queneau

Qui n'a pas entendu parler, ne serait-ce qu'au collège, des variations Queneau ?  Les fameux "exercices de style" ? L'idée est toute bête, mais il fallait y penser. Queneau l'a fait. Cela a l'air facile, mais quand il faut trouver des styles, on finit toujours par tourner en rond, à moins de posséder une imagination débordante (et même avec, ce n'est pas du tout-cuit).    ♦ 2018. "99 variations façon Queneau".   ♦  Editions Vermiscellanées  ♦  recueil... [Lire la suite]

samedi 3 novembre 2018

Extrait = une table et le ciel tombe sur la tête

On soulève la table pour la dégager. Elle respire comme si elle s'était noyée. Un des gardes du type au cigare était bloqué aussi. Sa chef lui sonne les cloches. Leur patron a l'air salement atteint. Ally s'en fout. Se rue vers les gardes agglutinés. La première chose qu'elle aperçoit, ce sont des rivières de sang. Puis Terry, que Roch maintient sur le côté. Un garde découpe les vêtements. Deux larges plaies au buste. Des tas d'autres sur les bras. Roch lui parle. Lui dit de tenir bon. Pour sa gosse. Pourquoi il perd son temps à... [Lire la suite]
samedi 27 octobre 2018

[ciné 2017] Serre les dents. Sois un vrai cow-boy.

 J'ai totalement zappé la sortie de ce film. Il faut dire que je vais peu au cinéma et ne surveille guère les affiches.     ♦ 2017. "The Rider" ♦ Chloé Zhao  ♦    Il aurait été dommage de le louper tout à fait. Merci, donc, à l'auteur du post sur forum qui m'a attiré l'attention dessus. La bande-annonce m'ayant séduite et le film n'étant plus à l'écran, je me suis offert le DVD.   Je n'ai pas été déçue. La bande annonce l'annonçait rempli de sensibilité et de chevaux.... [Lire la suite]
samedi 13 octobre 2018

[ciné 2018] La fumée bleue du feu de camp s'élevant dans l'air

 J'avais acheté le livre quelques temps avant d'aller au cinéma. Après avoir vu le film, je ne pense pas que j'aurais eu envie de toucher à la couverture.   ♦ 2018. "Les frères Sisters" ♦ Jacques Audiard  ♦    Commençons par l'essentiel : ce film est à déconseiller formellement aux âmes sensibles.   J'étais pourtant un peu prévenue. Les avis que j'ai lus à son propos variaient du "c'est génial" au "fuyez". Les critiques avant la sortie ont pourtant aimé le film. Juste... [Lire la suite]
samedi 29 septembre 2018

Extrait = Le désespoir rend enragé

Il lui faudrait sans doute longtemps pour effacer de sa mémoire le souvenir du corps mutilé d'Isidora... Pourquoi lui avaient-il fait ça ? Pourquoi ne pas, simplement, lui trancher la tête ? Pourquoi les bras ? Et les yeux ? La réponse s'imposait. Toute simple. Ils lui avaient retiré les mains par lesquelles elle faisait les gestes incantatoires et les yeux par lesquels elle pouvait avoir le « mauvais oeil ». Tout simplement... Et qu'elle crève ensuite ou ne le fasse pas ne les regardait plus. C'était... [Lire la suite]
samedi 22 septembre 2018

A quelle vitesse s'écrit un roman ?

Quelle longueur de  texte un auteur écrit-il par an? par mois ? par semaine ? par jour ? par heure ?   Tout d'abord, tu l'auras bien compris, lecteur de ces lignes et peut-être du texte pondu par cet auteur : cela dépend du texte et de la personne.  Sur mes textes, celui qui a présenté le moins gros rapport quantité-temps, c'est "Ange Martin", roman de 62.000 mots dont le 1° jet a été écrit en un an mais après que 4 versions "ratées" aient précédé celle-là, dans les années précédentes. Il y a eu des semaines (et... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2018

Nouveau blog... exprès pour DiscoBall

Il était prévu que mon "machin bizarre" soit auto-édité en e-pub. Finalement, ce ne sera pas le cas. Il sortira sur un blog rien qu'à lui, créé tout exprès.   Ce choix a été dicté par des circonstances personnelles qui m'ont conduites à ré-évaluer l'ambition du projet. Cela vaut mieux, de toute façon.   Ce "truc" est un pari assez risqué, qui m'aurait coûté beaucoup de temps en correction et re-correction pour que l'ouvrage soit correct. Sur blog, je me sentirai moins obligée à traquer la plus petite faute (en... [Lire la suite]
samedi 8 septembre 2018

♣ Ecrire... qu'est-ce que c'est ?

L'écriture d'un livre est une introspection. Sa publication un don, proche de celui de vie. Tout commence par une page blanche comme un miroir, où le coeur contemple ses espoirs et ses cauchemars . Faire naitre un récit, un poème, une réflexion, est à la fois un acte solitaire et le produit d'une empathie vorace. Comme l'abeille aspire les fleurs autant qu'elle peut porter de matière, l'écrivain boulimise de pensées et d'émotions de tous parfums et toutes couleurs. Les... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 1 septembre 2018

Extrait = Au coin de la TV et des flocons de neige

 L'encre noire du ciel s'étoile de flocons. Une main se pose sur l'épaule de Laura. Elle se laisse tirer à l'intérieur sans regarder la garde du corps anonyme qui lui dit qu'elle va prendre froid, referme la porte de la terrasse et conseille d'aller se changer dans sa chambre, parce que la neige a mouillé sa robe. Froid aux doigts. Trop pour jouer du piano. Pas envie de chanter, non plus. Contemple les orchidées peintes derrière les aiguilles de l'horloge ancienne. Neuf heures et quart. Fichues fleurs qui envahissent tout. Iris... [Lire la suite]
vendredi 31 août 2018

[2018] 31 août = fête des Blogs

A cette occasion,  je vais mettre à l'honneur des pages parlant du monde du livre... mais pas de lecture.  Un livre, ça commence par une personne, avec des doigts pour écrire (ou à défaut une bouche pour dicter), et un cerveau pour imaginer et rédiger. Oui, c'est une évidence, mais il arrive que les évidences ne le soient pas pour tout le monde.    J'avais pensé mettre en premier lien une sympathique image évoquant tout ce que font les auteurs quand ils sont en vacances. Pas de chance : elle n'est plus sur la... [Lire la suite]
samedi 25 août 2018

A quoi sert le féminin ?

Il y a cinq ans, en achetant des légumes au marché, je me suis faite agresser verbalement par un vieux monsieur tranquille. Oui : tranquille.  C'était au moment où il était question d'interdire le terme "mademoiselle". Pourquoi est-ce tombé sur moi ? Peut-être a t-il râlé de la même façon deux étalages plus loin ? Je n'avais rien dit. J'étais juste derrière lui et au moment où il a pris son panier, le marchand m'a dit "à vous, Mademoiselle". Ce à quoi le vieux monsieur a riposté, l'oeil féroce et le ton brutal comme un coup de... [Lire la suite]