S.Crobard, textes sélénites

Bonjour à toi

Howahkan--150-210 Voyageur promenant

de par les grandes prairies du Net

Sois le bienvenu sur cette page !

 

 Roman western. /  Extraits de mes textes. /  Projets 2017

Posté par SeleneC à 11:59 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 11 octobre 2017

Colère

Tout s'arrête, jusqu'au souffle.

Lourd et long battement silencieux.

Puis la tempête dévore tout.

2017-Colere--L500

 

Posté par SeleneC à 03:25 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 7 octobre 2017

Extrait = La colère est mauvaise conseillère

 Patrick s'interroge. Certains jours, il trouve qu'elle passe trop de temps avec Bob, mais celui-ci roucoule avec Wendy, ou du moins s'acharne à le tenter. Il serait ridicule de penser qu'il peut s'agir d'autre chose que d'amitié. Malgré tout, il est jaloux, et se surprend parfois à les épier.
Sens-InterditEn octobre, au moment de leur petit retour de flamme, il a cru retrouver ses pouvoirs. Il sentait à nouveau l'énergie affluer à sa volonté, il parvenait à la concentrer en point lumineux ou en flux mental. C'était effrayant et exaltant. Il a même lâché sur elle des micro-décharges, comme il faisait autrefois, oubliant totalement ce jour où il a foudroyé Stuart, et sa peur d'en lâcher une trop forte. Ce moment de ciel bleu n'a pas duré. Quand elle a commencé à tout critiquer, quand elle s'est dite fatiguée sans cesse, quand elle lui a sans cesse reproché ses retards il a senti ses facultés se désagréger une fois encore. S'il avait mieux écouté Sarna, quand il était plus jeune, il comprendrait peut-être. Après tout, il s'en fiche. Il ne veut pas être un surhomme. Juste un grand magicien. Lancer de la poudre aux yeux pour faire rêver les gens lui suffit. Les sauver, c'est une trop grosse charge.

– Tu es sûre que tu préfères le piano à l'équitation ? Je suis sûr que si tu appelles l'agence, il est encore temps de récupérer le contrat avec Valen.

Elle hoche la tête négativement, s'assied en face de lui et soulève la théière.

– Tu veux changer de voie, peut-être ?
– Je veux juste faire une pause. Je suis fatiguée.

Quand elle parle de pause, l'idée de gosse n'est jamais loin. Cette idée le hérisse. Non, non et non. Pas de bébé. Elle n'a qu'à adopter, si elle y tient tellement.

– Cet homme n'avait pas l'air d'un journaliste. Qu'est-ce qu'il désirait ?
– Evoquer mes infidélités conjugales.

Elle le toise durement. Crispée. Il lui semble qu'elle va crier. Mais elle soupire et croque un biscuit.

Dame-Blanche– Ta mère va m'en vouloir, mais nous devrions divorcer.

La tasse de Patrick se brise en même temps que sa voix.

– Quoi ? Tu veux partir ? Avec qui ? Dis-moi son nom !
– Tu ne le connais pas.

Avant qu'il ait fini d'enregistrer l'info, une gifle part, claque et rebondit sur l'autre joue.

D'autres suivent. La cruelle tente de fuir. Il lui saisit le poignet. De l'autre main, frappe encore.

A nouveau, Patrick sent l'énergie affluer. Tellement qu'il réalise soudain qu'une foudre vibre entre ses doigts. S'il frappe avec ça... Il pourrait le faire, mais se souvient des avertissements de Sarna. La peur le retient. L'amour le pousserait plutôt.

Depuis son central de surveillance, Wendy a perçu la dispute. Elle accourt, paralysant au poing.

– Excusez mon intrusion, monsieur, mais écartez-vous d'elle.

Dents serrées, il obéit. Sans rien dire. En évitant de poser les yeux sur celle qu'il n'a sans doute pas su aimer. Se focalise sur le pistolet. Se demande un instant si, dans l'état où il se trouve, ce machin pourrait quelque chose contre lui. Sûrement pas. Preuve que ce pouvoir est dangereux. Frémit. Contient la haine naissante. Il a tort, c'est une évidence. Ses infidélités à lui s'étalent à la une de tous les sites de presse people. Peut-il critiquer sa femme d'avoir rencontré un homme qui la consolera ?

Plante tous ses ongles dans ses paumes. Se raisonne.

– La maison est à toi. C'est à moi de partir. Au moins... Dis-moi ce qu'il fait de sa vie.
– Il n'est pas né.

 

Artistes en crise de couple suite à leur succès.
Le projet comporte peu de scène paranormales comme celle-ci.
Patrick vient d'avoir une visite imprévue.

Présenté au 56° concours d'Extraits sur le du forum Jeunes Ecrivains (février 2017).
Objet Littéraire Non Identifié "Sinistre DiscoBall"    / saison du Tigre (3°/12)
Thème de la session : "Colère".

Tous les messages concernant DiscoBall : ICI.

Extrait-OLNI-200

 

 Présenté ici
sans retouches ultérieures.

Etat du texte à date du concours :
écriture / 1° jet.

Etat à date de parution de ce post :
idem