camille---avec-bulle-etoile

 Les guillemets, ça semble simple. Comme la bouche, on les ouvre pour parler et les ferme pour se taire. 

On les emploie aussi pour répéter ce qu'un autre a dit (citation), et pour indiquer qu'un mot est à prendre dans un sens particulier au contexte. Et là, ça se gâte... 

Il y a un "hic" à cette pratique : une parole sans réponse (dialogue à une seule tirade) sera présentée exactement de la même façon qu'une citation employant un paragraphe à elle seule. 

Dès lors, comment savoir s'il s'agit d'une citation ou d'un personnage qui parle ?

Bien que typographiqment incorecte selon les règles française, une autre pratique est usitée : tirets quadratins sans guillemets. Le dialogue se clôturant alors par un retour à la ligne sans tiret.

Avantage de cette alternative : les guillemets étant réservés aux expressions et citations, pas de confusion possible avec un dialogue.

 A la française...

 

« Bonjour. Comment vas-tu ?

– Je vais bien, merci. Et toi ?

– J'ai chopé un rhume. »

 Risque de confusion entre une parole isolée et une ligne de citation...

J'emploie sur la plupart de mes textes.

 A l'américaine...

 

Bonjour. Comment vas-tu ?

– Je vais bien, merci. Et toi ?

– J'ai chopé un rhume.

 Impossible de présenter une réplique de plusieurs paragraphes.

J'emploie sur "Sinistre DiscoBall".

Certains de mes textes présentent pas mal de "citations", par réminiscence de propos entendus dans le passé par un personnage. En général, cela représente une seule phrase, avec retour à la ligne après le point. Techniquement, un paragraphe d'une seule ligne, qu'il faudrait entourer de guillemets. Malheureusement, ces mêmes textes présentent des retour à la ligne internes aux tirades.

Faute de grive, on mange des merles. J'avais résolu la question en plaçant un tiret avant le premier guillemet. Typographiqment incorrect quel que soit le système. Au besoin, je pourrais assumer l'anomalie...

 A la sélénite
ancienne
mode

 

« Bonjour. Comment vas-tu ?

– Je vais bien, merci. Et toi ?

– J'ai chopé un rhume. »

 Typographiquement incorrect.

...mais sur le forum JE, on m'a souvent signalé l'anomalie, et il est clair qu'elle ne peut que se remarquer.

Sur certains de mes textes, j'ai adopté la typographie des guillemets, sur d'autres les tirets seuls. C'est une petite gymnastique mentale, mais on s'y fait... Et puis, rien ne m'empêche d'écrire mon premier jet en typographie sélénite et de rectifier après. Sur d'autres, rien à faire. Du moins au niveau des guillemets.

En bonne typographie française, les mots à sens particulier se signalent pas des caractères italiques, et on peut aussi les uttiliser pour les citations.

Pas de chance. J'emploie les italiques pour les flash-back et les rêves. Je ne suis pas la seule à le faire, et puis supposer que les éditeurs y sont accoutumés. Est-ce typographiquement correct ? Peu importe. Ce qui compte ici est que cela empêche de les employer pour les mots à sens particulier et les "citations.

Les règles typographiques prévoient-elle quelque chose pour les flash-back ? Je n'ai rien trouvé à ce sujet...

Ainsi que le savent les profs de français, qui détestent voir ces "choses" pousser sur les copies, il existe plusieurs types de guillemets

« guillemets français»
 Ceux que mon traitement de texte produit à la frappe...

 "guillemets typographiques"

Deux petits traits droits verticaux.  Héritage des machines à écrire.
Sous openoffice, s'obtient avec un "Ctrl + Z" après le guillemet.

“guillemets anglais”

Jusqu'à mes recherches sur le sujet, je les assimilais à ceux ci-dessus...
Deux petits trucs courbes à chercher en "caractères spéciaux".

 ‘guillemets allemand’
 Ceux-là, j'ignorais totalement leur existence...


Selon mes premières recherches, le guillemet anglais est accepté par certains éditeurs pour les « mots mis en évidence », mais ces pages ne précisent pas cette fréquence de cette acceptation. Selon une copinaute de forum qui a bien voulu me prêter ses lumière, selon les PDF que j'ai consultés ici et là, les anglais sont employés pour les « citation dans une citation », et les allemands s'il se trouve encore une citation à l'intérieur.

serpent-detail--nettoye--300Comme j'évite comme autant que possible les guillemets "gigognes", j'ai trouvé cette hiérarchie des guillements très intéressante. Il ne semble malheureusement pas possible d'employer les guillemets anglais sans des français pour les accompagner.

Autrement dit : aucun de mes textes ne se prête à un emploi de guillemets étrangers.

Utiliser des guillemets différents pour les dialogues et les autres emplois serait pourtant la solution à mon problème initial !

Moralité : la rectitude typographique est plus facile à décrire qu'à employer...

 Version 
correcte n°1

 « C'est encore pire maintenant ! Je n'ai jamais vu un pareil cas. C'est hallucinant ! Pourtant, tu fais des efforts, je le vois bien... Mais ça ne va pas du tout. Cet accent nouveau est horrible. On ne saurait même plus dire à quoi ça ressemble... »

Le résultat n'était pas celui espéré, mais pour Martin, il représentait déjà un progrès.

« On ne saurait plus dire à quoi ça ressemble. »

 

On ne sait surtout pas faire la différence entre ce que l'un vient de dire et la pensée de l'autre qui reprend l'idée...
 Version 
correcte n°2

 « C'est encore pire maintenant ! Je n'ai jamais vu un pareil cas. C'est hallucinant ! Pourtant, tu fais des efforts, je le vois bien... Mais ça ne va pas du tout. Cet accent nouveau est horrible. On ne saurait même plus dire à quoi ça ressemble... »

Le résultat n'était pas celui espéré, mais pour Martin, il représentait déjà un progrès.

On ne saurait plus dire à quoi ça ressemble.

 

 Là, c'est mieux... mais gare aux voyages dans le Temps !

 Version sélénite
nouvelle
mode

« C'est encore pire maintenant ! Je n'ai jamais vu un pareil cas. C'est hallucinant ! Pourtant, tu fais des efforts, je le vois bien... Mais ça ne va pas du tout. Cet accent nouveau est horrible. On ne saurait même plus dire à quoi ça ressemble... »

Le résultat n'était pas celui espéré, mais pour Martin, il représentait déjà un progrès.

“On ne saurait plus dire à quoi ça ressemble.”
Evite les deux écueils...
mais ni clairement interdit, ni autorisé...

Cette nouvelle typographie bâtarde me semble "passer" mieux que la précédente. Est-ce le cas ? Je n'en ai pas la moindre idéee, et ne peux que l'espérer...

En tous cas, elle a déjà fait tiquer une bétalectrice qui m'a dit que mes guillemets étaient capricieux. Ben non, pourtant. Pas du tout capricieux. Il y en a deux sortes, mais ils sont employés de façon très stricte sur deux usages différents. Ben oui. Capricieux parce qu'ils ne sont pas habituels du tout.

CamilleVais-je encore changer ? Et comment ?
#pas-sortie-de-l-auberge

M'enfin... les règles de typographie ne sont pas toujours respectées. Il est devenu courant d'employer les italiques sur un paragraphe , pour une raisonn ou une autre... alors qu'ils sont réservés à certains usages. Certains éditeurs refusent les guillemets et exigent le quadratin seul, ce qui contraire à la typographie française  mais passé dans les us et coutumes quand même. Il a bien fallu qu'à un moment ou un autre, on commence à employer procédés...

Pour en savoir plus
sur les règles typographiques..

 https://lesoufflenumerique.com/2012/10/23/typographie-ecrire-des-dialogues/

 http://revues.refer.org/telechargement/fiche-typographie.pdf