C'est la rentrée pour tout le monde.
Pour les petits et pour les grands...

Ca va bientôt être la saison des feuilles rousses.
Trop vite... Ou bien pas. Ca dépend si on aime.

C'est la rentrée littéraire, aussi.
Moment où les éditeurs ont d'autres chats à battre que lire les manuscrits.

J'en ai deux, qui vont partir malgré tout. Simplement parce qu'il sont revenus et que du coup, je les ai sous la main. Pas évident, les envois aux grosses maisons, mais pour un texte d'un genre "niche", c'est dur à éviter. Pas de nouvelles des autres "format papier" envoyés avant les vacances, ni des versions numériques. Pas encore. C'est à la fois bon et mauvais. Bon parce que les réponses trop rapides sont forcément mauvaises. Mauvais parce que certaines maisons affichent sur leur site un délai de réponse rapide, au-delà duquel il n'y a rien à attendre.

Trouee-Arbres-500-s

Pendant l'été, j'ai un peu délaissé les corrections de mes autres textes. Pas vraiment volontairement. Plutôt les circonstances. Le manque de temps. Ben oui... Ben oui... Rien de tel que les vacances pour manquer de temps.

Les "Errances Galactiques", d'abord, qui sont en bétalecture et correction.

Les "Chroniques des Gardiens de la Nuit" qui sont en remaniement pour amélioration.

Ho hisse... Au boulot !