samedi 29 février 2020

Edition ou auto-édition = mon choix

L'auto-édition existe depuis longtemps (je crois même qu'elle est plus ancienne que l'édition dite "classique"), mais elle souffre de nos jours d'une réputation de mauvaise qualité. Cela commence à s'améliorer, mais de manière très timide, et ne disparaitra sans doute jamais.   Il y a des auto-édités qui choisissent cette voie tout de suite, parfois même avant d'avoir fini le roman. D'autres s'y tournent par facilité, par impatience ou flemme de traverser une éventuellement longue recherche éditoriale. D'autres encore parce... [Lire la suite]

samedi 11 janvier 2020

Extrait = arrivée en gare

Le voyage a été plus long que prévu, et la traversée de deux tempêtes a transformé le wagon en réfrigérateur. Entre deux caisses, le gars au blouson noir se recroqueville puis demande à un de ses compagnons, assis près d'un boîtier, de vérifier si les capteurs sont toujours éteints. Calcule le temps qui reste avant l'arrivée, pense aux escales de son voyage, jette des coups d'œil par le hublot de sécurité auprès duquel il s'est installé. Sous la voie niveau 3 où circule le train, des plus petites apparaissent. Émotion. Quand il est... [Lire la suite]
samedi 6 juillet 2019

Il faut laisser aux fleurs le temps de pousser

Quand on attend trop, il arrive qu'elles ne poussent pas.   Sur cette idée, je me suis imposé de respecter les délais que je m'étais fixé, l'an dernier, pour l'autoédition de mon roman. J'ai toujours tendance, sans doute parce que j'en ai marre qu'on me regarde comme quelqu'un d'inerte, à me fixer des objectifs trop gros pour moi, et n'ai jamais assez de marge pour amortir les imprévus de parcours ou plus souvent, de santé et vie personnelle.   La correction pré-éditoriale avait reçu pour  première deadline... [Lire la suite]
dimanche 11 novembre 2018

Tout les opposait... [texte coécrit]

Début 2015, K.Sangil et moi-même avons rédigé ce petit texte. Il nous a paru de circonstance de le publier ici aujourd'hui.        Intertemporel   Avant d'ouvrir la valise, Nadia se frotta un peu les doigts pour les réchauffer. La veille, une chose blanche et floconneuse s'était mise à tomber du ciel. Cela ne ressemblait pas à une arme secrète et n'avait pas l'air dangereux. Un vieux scientifique blessé, auprès de qui elle se trouvait quand le phénomène avait commencé, lui avait... [Lire la suite]
dimanche 11 novembre 2018

18 février 1915 [hommage à un bisaïeul]

Ce texte a déjà été publié, il y a trois ans (et demi), sur mon autre blog. Je le remets ici aujourd'hui, à l'occasion du 11 novembre.      La sape vient de s'effondrer. C'est fini. Marius ne rentrera pas. Au-dessus de lui, les bombes creusent des cratères, les hommes sont déchiquetés. Lui est seulement enseveli. Le choc l'a-t-il assommé ? A-t-il essayé de se dégager ? L'oxygène s'est vite raréfié dans son sang. Comme un petit cœur mécanique, sa montre a continué à battre, puis elle s'est arrêtée à son tour. Le... [Lire la suite]
samedi 28 juillet 2018

DiscoBall - fin du 1° jet

 Entamé il y a trois ans, mon bidule, mon machin, mon pari à la con qui aurait dû se casser la figure en moins de six mois... a atteint la fin de son premier jet. Comme le plus gros du travail s'y trouve au peaufinage, l'effort est loin d'être terminé. Le bidule est ciblé non sur le scénario mais sur les personnages. Les faits ne sont rien en eux-mêmes. La façon dont ils sont perçus par les protagonistes est tout. Il reste à travailler la narration mais l'aspect factuel est "au complet".  Tous les posts concernant ce... [Lire la suite]

samedi 23 décembre 2017

[2017] Liste des extraits

Voici venu le temps des fêtes de fin d'année, des frimas, des courses aux cadeau un sac à chaque bras (en urgence), des marchés de Noël embaumés de bonhomme pain d'épice, des rues enguirlandées de toutes les couleurs... Hé oui, déjà ! L'année touche à sa fin. * C'est l'heure d'un petit bilan / sommaire de mes textes et extraits présentés sur le blog ces 12 mois... Métaphore La lumière entre les feuillages projetait des taches plus claires sur le pelage sombre. Silencieusement, à pas souples, le monstre aux crocs... [Lire la suite]
samedi 9 septembre 2017

Extrait = égaré dans le labyrinthe des âmes

Il aurait pu rentrer en Espagne. Aux yeux de tout un chacun, il aurait abandonné sa femme et son enfant, mais au moins, il aurait continué à exister. Il aurait pu proposer à Adrienne de s'installer chez lui, avec Mirasol, et s'en aller chasser les vilaines petites bêtes de l'autre côté des Océans... Il aurait pu, oui... A ce détail près qu'Adrienne refuserait de le suivre et que Mirasol ne voudrait pas héberger un enfant-monstre. Surtout, le plus important, c'était le vide incompréhensible qu'il ressentait au cœur. Il n'avait pourtant... [Lire la suite]
samedi 7 janvier 2017

Extrait = L'esprit est une jungle et le cosmos un crâne

La lumière entre les feuillages projetait des taches plus claires sur le pelage sombre. Silencieusement, à pas souples, le monstre aux crocs acérés avançait entre les arbres. La chasse des grands fauves a toujours fasciné l'être humain. Celui-là était guetté du haut d'un arbre par deux guerriers au corps enduit d'un mélange de graisse de sanglier et de plantes odorantes. La panthère n'était pas dupe de la ruse. Elle poursuivit néanmoins son chemin sans faire mine d'avoir deviné le bipède-qui-tient-une-arme sous ces étranges... [Lire la suite]
samedi 24 décembre 2016

[2016] Liste des extraits publiés cette année sur le blog

Tout d'abord, puisque nous sommes le 24 décembre : Joyeux Noël ! Petit bilan / sommaire, un peu méli-mélo, des textes et extraits que j'ai présentés sur le blog tout au long de cette année 2016.   Cliquable, bien entendu  ! Les images illustrant cet article sont de mon appareil photo.  A cause d'un SongeConte entier Au commencement, il n'y avait rien... Ou si peu de choses...Il y avait un songe, mais ce songe, comme il n'est pas aisé de le désigner sans le nommer, nous allons le nommer Bah. Comme... [Lire la suite]